Ikea chine

Encore un exemple de différence culturelle repérée par le Figaro.fr.

Ikea a décidé de ne plus laisser ses clients chinois dormir dans ses meubles d'exposition, une pratique qui ne choquait personne en République Populaire... 

Les grandes entreprises ont tendance à croire aujourd'hui que le monde s'uniformise et qu'un modèle qui marche dans un pays, va pouvoir se décliner dans tous les pays de la même façon. Un copié-collé et le tour est joué.

Mais là où un Européen va voir un magasin d'exposition, fort agréable au demeurant, où l'on peut voir les meubles en situation, un Chinois y voit un espace ludique, voire une chambre à coucher temporaire...

Il en va de même pour les traductions où il ne s'agit pas uniquement de traduire les mots, mais de comprendre le sens du message d'origine pour le faire passer dans la langue cible, en tenant compte de la culture du lecteur.


 

L'article du Figaro est à lire ici : 

Ikea interdit à ses clients chinois de dormir dans ses magasins

VIDÉO - Depuis l'ouverture de ses premiers magasins en Chine, en 1998, Ikea s'est illustré par une grande tolérance vis à vis de ses clients. De notre correspondant à Pékin Le réveil est difficile pour les clients d' Ikea en Chine.

http://www.lefigaro.fr