Après la banque (voir ce précédent billet : Litiges et traduction automatique) c'est le secteur de l'énergie qui utilise le thème de la barrière des langues pour faire parler de ses services sur les écrans. 

Electric

Si vous ne l'avez pas vu, le synopsis de cette pub est (selon le site officiel) : "Éric et Flex ont une idée de film, un super-projet avec un super-héros "made in France", aux pouvoirs électriques. Ils décident de le vendre à un producteur américain quand tout à coup, il faut parler anglais..."

D'expérience, cette situation où on a forcé le trait pour faire rire, n'est pas forcément éloignée de la réalité. Les interprètes de Jacquier-Calbet associés sont régulièrement confrontés à des clients qui préfèrent se battre avec leurs notions d'anglais, quitte à parler au présent quand ils ne connaissent pas assez bien les temps du passé, ou à angliciser des mots français (en demandant éventuellement à l'interprète désoeuvré son approbation) quand leur vocabulaire fait défaut. D'autres se voient obligés, par la pression du groupe ou de leurs supérieurs hiérarchiques, de faire laborieusement leur présentation en anglais, alors que les interprètes attendent gentiment dans le fond de la salle...

Bien entendu, il est louable de faire des efforts pour apprendre une langue étrangère. Certains collaborateurs de Jacquier-Calbet associés sont également intervenants à l'université et apportent leur contribution à rendre les francophones plus polyglottes.

Et loin de moi l'idée de vouloir imposer un interprète dans la moindre situation de communication entre deux étrangers. Beaucoup de baby boomers se souviennent avec une certaine nostalgie de leur adolescence et de leur remake personnel d'"A nous les petites Anglaises" ! Mais depuis les ados ont grandi, les entreprises évoluent dans un contexte de plus en plus concurrentiel où chaque quart d'heure compte. En d'autres termes, des Anglais ou des Japonais qui trouvent l'accent français "so charming" en vacances dans le Lubéron, seront peut-être moins enclins à vous écouter massacrer la langue de Mark Zuckerberg s'ils souffrent de décalage horaire et doivent enchainer 5 autres rendez-vous avant 18h00...

Chez Jacquier-Calbet associés nous conseillons nos clients aussi bien en matière de traduction écrite et d'interprétation orale pour que la communication soit efficace et que leurs entreprises prospèrent, en leur apportant le juste niveau d'assistance.


 

La vidéo est visible ici : 

Et la page d'Edf sur cette série de pubs est ici : Electric